Connaissances techniques

Briques de façade: les mortiers de parement

Pour les murs en briques, la fonction principale des couches de mortier est de lier les éléments entre eux, de répartir la charge sur toute la surface des joints et de garantir la continuité des caractéristiques des prestations, en particulier l’étanchéité, ce qui rend la cloison la plus homogène possible.

Briques de façade: les mortiers de parement

Les briques et les éléments qui composent la famille des « briques apparentes » représentent des facteurs d’ennoblissement dans le domaine des briques ordinaires de maçonnerie. La technique des briques apparentes permet de mettre en valeur les composantes esthétiques des briques en terre cuite grâce à différentes gammes de couleurs, aux types de finitions des surfaces, à l’aspect de la texture, aux dimensions, etc. Les éléments de cette technique sont utilisés pour la réalisation de murs extérieurs et intérieurs, de constructions architecturales complexes, de détails de prestige, de l’ameublement urbain et autres, pour la construction de façades.

Les briques utilisées peuvent être divisées en diverses catégories : les extrudées, pleines ou semi-pleines ; les imprimées à pâte molle de production manuelle ou mécanisée; les compressées à sec, demi-sec ou humide; les moulées à la main ; les naturelles, dans le cas de pierres et de marbres.L’histoire de la construction, de l’antiquité aux temps modernes, regorge d’exemples d’art et de constructions où la brique représente un élément fondamental et indispensable.

Le lit de mortier joue un rôle essentiel pour mettre en évidence et faire ressortir le plus possible la trame et la texture des murs en briques apparentes.
Briques de façade: les mortiers de parement

Les mortiers de parement prêts à l’emploi sont spécifiques pour la réalisation de murs en briques apparentes et permettent d’obtenir d’excellents résultats d’un point de vue esthétique. La continuité de la couleur, la courbe granulométrique sélectionnée, les résistances mécaniques élevées et la qualité constante constituent quelques-uns des aspects principaux des mortiers prêts à l’emploi.

Après une recherche attentive et minutieuse, le choix des matières premières est effectué sur la base des règles techniques dictées au cours de la phase de conception, afin de fournir le meilleur produit pour la réalisation de l’intervention.

Lors de la pose des briques, l’épaisseur des joints verticaux et horizontaux, ainsi que leur alignement, doit être aussi homogène que possible. Il existe deux techniques pour la finition des joints : le compactage et le stucage. La première intervention s’effectue au cours de la formation des lignes de briques lorsque le mortier est encore frais du mélange. Il faut alors passer un fer moulé de manière appropriée en lissant soigneusement les intersections entre les briques. En revanche, le stucage s’effectue au niveau des joints, là où le mortier est sec, vieux, inconsistant ou abimé. La première étape du stucage consiste à gratter, retirer et nettoyer le joint du mortier déjà existant. Ensuite, il faut procéder au jointement des joints avec le mortier de parement à l’aide d’outils manuels appropriés.

Les mortiers pré-mélangés peuvent être réalisés avec l’ajout de pigments et de terres colorées. Cela permet de pouvoir réaliser des joints colorés, des teintes contrastées ou similaires à la couleur de la brique, en créant des effets de couleurs uniques et en donnant ainsi à la construction une touche esthétique supplémentaire.

Briques de façade: les mortiers de parement

La présence d’eau dans les murs, que ce soit à l’état liquide ou à l’état de vapeur, constitue l’une des principales causes de dégradation et se vérifie aussi bien dans les bâtiments d’intérêt historique et artistique que dans les constructions récentes. Un excès d’humidité entraine des altérations chimiques et physiques des matériaux et peut affecter leur durabilité, leur aspect esthétique et leur robustesse. Ainsi, des tâches d’humidité et de moisissure, la présence de sels solubles dans les murs non-ensoleillés et des facteurs d’efflorescence peuvent apparaitre en cas d’augmentation de l’humidité.

L’efflorescence se manifeste sur la brique par un dépôt de sels sous la forme de cristaux, à la couleur généralement blanchâtre, au cours de l’évaporation de l’eau. La formation s’effectue sur la surface et modifie l’aspect des briques apparentes. Pour contrer ce phénomène, il est possible d’utiliser des hydrophobisants spécifiques de masse dans le mortier de parement afin d’empêcher l’eau de pluie de pénétrer dans les joints. L’utilisation de ces produits ne modifie pas les caractéristiques techniques du mortier, mais en améliore les performances tout en conservant d’excellentes valeurs de perméabilité pour la diffusion de la vapeur d’eau.

PRODUITS CONNEXES